menu

fermer

Le plus grand musée de france

La Victoire et les Néréides - Le Plus grand musée de France

La Victoire et les Néréides

Aexandra Guerrero - Le Plus grand musée de FranceSouscription close 

 

Adolphe Lalyre était un peintre académique… 
 
qui exposait chaque année, entre 1876 et 1929, au Salon des artistes français. Sous l’influence de Jean-Jacques Henner, il peint de nombreux nus féminins et a pour sujet de prédilection les sirènes. Egalement critique d’art, il publie en 1910 un ouvrage intitulé Le Nu féminin à travers les âges.  

La Victoire et les Néréides - Le Plus grand musée de France 

Ces deux tableaux conservés à Bois-Colombes, dans les Hauts-de-Seine, ont sûrement été donnés par le peintre à la commune. Inspiré par la mode de l’Art Nouveau et par les mythes revisités par Offenbach, Lalyre reprend ici des sujets mythologiques des Néreides et de la Victoire au travers de schémas iconographiques antiques. Les sujets sont des figures féminines sensuelles, rousses et voluptueuses, tout à fait dans la veine de ses nombreuses peintures de salon et de l’art de l’époque qu’on nomme aujourd’hui « art pompier ». 

 

Victime du temps et de la poussière… 
 

les deux tableaux présentent une peinture abîmée, des couleurs passées. Mais ce sont surtout les nombreuses écorchures dues au mauvais traitement qu’elles ont reçu, voire au vandalisme, qui menacent les œuvres. La restauration de ces deux tableaux La restauration de ces deux tableaux permettrait de leur rendre leur éclat, mais aussi de faire connaître plus amplement à la population des Hauts-de- Seine ce peintre qui fut très prolifique dans tout le département.