menu

fermer

Le plus grand musée de france

L'Assomption de la Vierge, par L.J. Watteau - Le Plus grand musée de France

L’Assomption de la Vierge, par L.J. Watteau

 

Léopold Legros - Le Plus grand musée de FranceSouscription close 

 

A l’été 2012, je reçois un choc esthétique en franchissant le seuil de la pourtant très familière collégiale d’Avesnes ! J’y découvre un ensemble préservé depuis le XVIIIe siècle : six toiles de Louis-Joseph Watteau, célèbre peintre du nord de la France. La beauté de l’une d’elles retient particulièrement mon attention. C’est une Assomption dont la lisibilité est menacée par une moisissure. 

 

L'Assomption de la Vierge, par L.J. Watteau - Le Plus grand musée de France

Cette Assomption de la Vierge est la pièce maîtresse… 
 

d’un ensemble de deux triptyques commandé à Watteau pour orner deux retables monumentaux qui se trouvent dans le transept de la Collégiale. Cet ensemble exceptionnel est préservé depuis le XVIIIe siècle. Louis-Joseph est le petit-neveu d’Antoine Watteau, le peintre des fêtes galantes. Lui et son fils François eurent un rôle prépondérant dans la vie artistique du nord de la France à la fin du XVIIIe siècle et seront appelés les «Watteau de Lille». Louis-Joseph fut ainsi l’initiateur du musée des Beaux-Arts de Lille dont il réalisa le premier inventaire peu après la Révolution française. » 
 

Watteau exprime ici l’élan ascensionnel propre à cette iconographie 
 

et démontre toute sa maîtrise technique dans un style typique du baroque tardif. Watteau acheva le cycle en 1768 et les toiles sont restées en place dans leur cadre d’origine depuis le XVIIIe, ce qui les rend d’autant plus rares et précieuses. 

 

L’Assomption, pièce maîtresse de cet ensemble de six toiles, est menacée par le développement de champignons. 
 

Cette moisissure due à l’humidité infeste la toile et attaque la couche picturale. L’intervention d’un restaurateur aura pour objectif de stopper le développement de ce champignon qui menace la conservation du tableau et donne un aspect blanchâtre à la toile.

 

Bibliographie 
 

Les Watteau de Lille, Gaëtane Maës, Arthena, 1994, P 278-279 Bulletin de la société archéologique et historique d’Avesnes sur Helpe, Michel Defossez, une révolution liturgique à Avesnes, 2009